Diabète et risque cardiovasculaire

Le diabète est un facteur de risque cardiovasculaire d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral .Une étude ( étude FIELD ) sur près de 10 000 patients à montre que l’utilisation des fibrates ( fenofibrate, ciprofibrate ) ne modifiaient pas le risque d’événement cardiovasculaire des patients diabétiques .qu’au contraire cette classe de médicament augmente le risque de thrombose veineuse et d’embolie pulmonaire et augmente le risque de pancréatite , alors qu’elle diminue bien le taux de triglycérides dans le sang.

Au contraire les statines ( simvastatine , pravastatine , rosuvastatine ) , malgré leur mauvaise réputation actuelle à travers les médias , ont montré qu’elles diminuaient le risque d’AVC ou d’infarctus , indépendamment du taux de LDL cholestérol , que le patient soit diabétique ou non.

Normaliser la tension artérielle en dessous de 14/8 est une nécessité chez tous les patients mais encore plus chez les diabétiques . En 2015 une métal analyse ( regroupé de nombreuses études ) sur le traitement de l’hypertension artérielle chez le diabétique a montré que les inhibiteurs calciques ( amlodipine, lercanidipine, felodipine, nicardipine) étaient les médicaments les plus efficaces pour réduire la mortalité et les AVC chez les diabétiques mais inférieurs pour réduire l’insuffisance cardiaque .Dans l’insuffisance cardiaque ou pour prévenir l’insuffisance rénale les IEC ( inhibiteurs de l’enzyme de conversion) et les ARA2 ( antagoniste des récepteurs à l’angiotensinogene 2) sont les plus efficaces .

Demandez conseil à votre medecin ou à votre cardiologue

Publicités