Prévention cardiovasculaire 

Une étude menée sur plus de 12700 patients en 5 ans parue dans le New England Journal of Medecin, a inclus des patients ayant 2 facteurs de risque ( tabagisme et surpoids ) mais sans maladie cardiovasculaire avérée  . Ces patients ont été séparés en 3 groupes : un groupe traité par un antihypertenseur , un groupe traité par statine                           (anticholesterol) et un groupe recevait les 2 médicaments ensemble . 

Résultats : le groupe qui a reçu l’antihypertenseur a vu le taux de maladie cardiovasculaire chuter de 25% , et celui qui a reçu les 2 traitements a eu un taux diminué de 30% .

On peut donc traiter de façon préventive des patients qui n’ont pas d’hypertension  artérielle ou pas de cholestérol et faire diminuer le risque de maladie cardiovasculaire . En sachant que c’est la première cause de mortalité dans les pays développés .

Il est parfois difficile pour les patients d’accepter des traitements dont  ils pensent ne pas avoir besoin , notamment les statines qui souffrent d’une mauvaise presse injustifiée . Cette étude permettra peut être d’améliorer la réputation de cette classe médicamenteuse .

Publicités

Deremboursement des médicaments à base d’olmesartan

A partir du 3 juillet 2016 toutes les spécialités médicamenteuses contenant de  l’Olmesartan ne seront plus remboursées par la sécurité sociale .Il existe près de 40 médicaments antihypertenseurs contenant cette molécule , seule ou en association avec un autre antihypertenseur.Si vous prenez Alteis, olmetec, Co olmetec, sevikar, twinsta , ces médicaments sont concernés .

Pourquoi ces médicaments vont ils être deremboursés?

Ces médicaments ont entraîné dans 1 cas sur 10 000 des entéropathies  graves ( diarrhée ) avec risque de perte de poids et malabsorption .C’est  pourquoi depuis 1 an les médecins ont été tenus au courant que cette classe de medicament serait déremboursée.

On peut se demander pour quelle raison cette classe n’est pas retirée du marché si elle  considérée comme dangereuse pour les patients ?pourquoi serait elle juste deremboursée?

Est ce que les patients qui paieraient pour ce médicament et ne seraient pas remboursés par la sécurité sociale  prendraient ils un risque ?Les médicaments non remboursés sont-ils plus dangereux pour les patients ?

A voir la liste des médicaments qui ne sont pas remboursés par la sécurité sociale , les patients prendraient vraiment beaucoup de risque  pour leur santé!

Cela n’est donc pas très clair .

Je me suis aussi demandée pourquoi cette décision à été prise il y a déjà 1 an , actée en avril 2016 pour un retrait en juillet 2016 ?

Si un médicament est jugé dangereux pour les patients il est en général retiré immédiatement du marché . Les autorités n’attendent pas ,et sûrement pas  un an ! Il n’est plus disponible sur le marché et pas seulement déremboursé !

Pour ma part j’ai déjà prevenu ,depuis plusieurs mois, mes patients que cette classe serait deremboursée. Certains m’ont déjà dit qu’ils continueront  de le prendre même s’ils n’étaient plus remboursés par la sécurité sociale car ils étaient entièrement satisfaits de cette molécule , dont ils ne ressentaient aucun des effets digestifs jugés dangereux .Pour d’autres nous avons déjà faits le changement pour ne pas qu’ils se retrouvent en plein mois de juillet et en pleine grandes vacances ,avec de problèmes de prescription de médicaments.

Là aussi la date du mois du mois de juillet a vraiment été bien choisie par les autorités .

Dans tous les cas , n’arrêtez pas brutalement votre traitement . Adressez vous à votre généraliste ou à votre cardiologue qui vous feront ou pas le changement de traitement.

Finalement , la décision a été contestée par les laboratoires et les remboursements vont être poursuivis jusqu’au mois de décembre 2016.

Nouveau traitement dans l’insuffisance cardiaque

image

Radio de poumons montrant une cardiomégalie ( gros cœur) dans l’insuffisance cardiaque 

Un nouveau médicament est disponible dans le traitement de l’insuffisance cardiaque

Ce traitement est composé d’une association d’une nouvelle molécule le Sacubitril avec une molécule connue depuis de nombreuses années, le valsartan qui est utilisée dans le traitement de l’hypertension et l’insuffisance cardiaque.Il s’appelle Entresto*, commercialisé par le laboratoire Novartis.

L’ étudePARADIGM HF, menée sur 8400 patients insuffisants cardiaques en classe II,III, ou IV, a comparé en double aveugle les patients sous  Entresto* et des patients sous Enalapril* ( traitement conventionnel de l’insuffisance cardiaque ) . Cette étude a été arrêtée précocement au bout de 27 mois en raison de ses résultats très positifs en faveur de l’Entresto .En effet l’étude a retrouvé une baisse de 20 % de la mortalité toutes causes et sur la mortalité cardiovasculaire et une baisse de 20 % des hospitalisations pour insuffisance cardiaque .Par ailleurs les patients prenaient dans les 2 groupes les traitements habituels de l’insuffisance cardiaque ( bêta bloquants, diurétique, anti aldostérone ) .La fraction d’éjection du ventricule gauche était de moins de 40 % dans les 2 groupes .La fraction d’éjection d’un cœur normal est à plus de 60%.

Cette molécule represente donc un nouvel espoir pour les patients atteints d’insuffisance cardiaque sévère .Pour l’instant elle n’est pas remboursée mais elle peut être prise en charge dans le cadre de l’ATU ( autorisation transitoire d’utilisation).

Adressez vous à votre cardiologue pour savoir si vous êtes eligibles à ce nouveau traitement .